Thursday Feb 03, 2022

Co-infections de la maladie de Lyme

Les co-infections pourraient affecter négativement la transmission et la progression de la maladie de Lyme ; cela pourrait être important pour le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme et d’autres maladies transmises par les tiques. Le NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Disease) continue de travailler à une meilleure compréhension des effets des co-infections de la maladie de Lyme.

Les scientifiques ont reconnu plus d’une douzaine de maladies transmises par les tiques rien qu’aux États-Unis, et de nouvelles sont encore découvertes. Une tique peut être porteuse de plus d’une maladie, ce qui fait que certaines personnes peuvent contracter plus d’une co-infection à partir d’une seule morsure de tique ! Les symptômes de ces co-infections de la maladie de Lyme sont souvent non spécifiques – comme de la fièvre ou des maux de tête – ce qui rend le diagnostic difficile et les traitements nécessaires peuvent être différents selon la véritable cause de l’infection.

Les médecins expérimentés peuvent être en mesure de distinguer chacune des co-infections de la maladie de Lyme et d’ordonner les tests et les traitements appropriés pour corroborer un diagnostic. Parfois, ils commencent à suspecter une co-infection lorsque le patient ne répond pas bien au traitement et qu’il devient évident qu’une autre cause est à l’origine des symptômes. Les co-infections de la maladie de Lyme entraînent généralement une maladie plus grave, une augmentation des symptômes présents et une période de rétablissement plus longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top