Thursday Feb 03, 2022

Origines du mot « humain »

J’étais assis dans mon cours de sciences de l’environnement, connu familièrement sous le nom de BiSci 3, lorsque le professeur Uhl nous demandait de réfléchir à nos relations en tant qu’humains avec le sol et la terre. Il a fait une association incorrecte entre les origines des mots « Terre », « Humain » et leurs étymologies.

Cela m’a paru assez étrange, le message que Uhl voulait faire passer était celui de l’inclusivité et de l’interconnexion, pourtant son explication de l’étymologie qu’il proposait était complètement fausse. Le vrai contexte historique et l’étymologie des termes sont tout aussi valables, sinon plus, pour le point qu’il faisait.

L’affirmation d’Uhl (consultable ici avec le reste de la conférence) est que « la terre » est un terme distanciateur pour se référer à la planète acheter, offrant la solution de « Eairth ».

« Eairth », soi-disant est un terme beaucoup plus humain pour notre planète. L’air dans Eairth exprime le fait qu’ils vivent tous dans l’atmosphère et qu’elle coule à travers nous tous, avec un « i » minuscule au milieu indiquant nous, les humains.

Une recréation de l’image qu’Uhl allait pour sa description de « Eairth »

Cette affirmation est douteuse, le mot terre provient d’un mot proto-germanique signifiant la terre, le sol, ou le sol. Ce n’est pas un terme sans signification, et son origine réelle le place dans une relation beaucoup plus proche de l’humain.

Il continue en soutenant que notre lien avec le sol est intime, que le mot latin pour le sol « humus » vient du mot « humain ».

Le latin humus et humanus (d’où nous sortons l’humain moderne) étaient des termes complètement séparés en latin, l’un n’était pas du tout basé sur l’autre. Il est vrai que ce sont des termes apparentés cependant. Les deux mots, ainsi que d’autres termes latins comme homo (par exemple Homo Sapiens), proviennent d’une langue éteinte, vieille de 6000 ans, appelée Proto-Indo-Européen ou P.I.E.

Le P.I..E. *dʰéǵʰōm signifiait terre, sol, et c’est là que les latins homo, humanus, et humus ont tous leurs origines.

Aperçu rapide de l’étymologie de « humain ». A l’origine forme adjective du latin « homo », il est entré en anglais par le français.

*dʰéǵʰōm a été repris directement en latin comme le mot humus, se référant strictement à la terre et au sol. Humanus et homo sont en fait entrés à partir d’un autre mot du P.I.E. *ǵʰm̥mṓ. Ce mot est une altération de *dʰéǵʰōm et était utilisé pour nous désigner, son sens littéral est proche de terrien ou être de la terre. Terre faisant ici référence au sol, à la saleté, etc.

Cette association de l’homme comme « être de la terre » est très répandue, même le récit biblique des origines de l’homme ont la vie insufflée dans un tas de poussière. Ce n’est pas un hasard s’il est nommé Adam, de l’hébreu adamah, qui signifie terre.

Les connotations historiques réelles et les idées autour de l’homme nous placent déjà comme un avec et une partie de la terre. Leurs étymologies sont étroitement liées, toutes deux provenant de l’idée qu’ils font intimement partie de la terre, de la terre. Je crois que le professeur Uhl essayait de nous faire réaliser, en tant qu’humains, à quel point nous sommes tous liés et interconnectés à la planète et au sol sur lequel nous marchons. Il n’était peut-être pas conscient de l’ancienneté et de la profondeur de la tradition de cette idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top