Thursday Feb 03, 2022

What To Do When You're Married To An Unbeliever with Lee Strobel – Hope On Demand

LEE STROBEL

Mon épouse Leslie et moi nous sommes rencontrés quand nous étions très jeunes. Nous avions 14 ans et elle est rentrée chez elle et a dit à sa mère : « J’ai rencontré le garçon que je vais épouser. » Et, bien sûr, quand j’avais 20 ans et elle 19, nous nous sommes mariés.

Nous n’avions vraiment aucune dimension spirituelle dans nos vies. J’étais athée. Elle était plus agnostique ; elle ne savait pas quoi penser de Dieu. Puis par certaines circonstances, elle a rencontré une femme qui était chrétienne et infirmière et elles sont devenues les meilleures amies. Cette femme, Linda, a partagé Jésus avec elle et l’a emmenée à l’église. Puis Leslie est venue me voir un jour et m’a annoncé la pire nouvelle que je pouvais recevoir en tant qu’athée, à savoir qu’elle était devenue un enfant de Dieu. Et j’ai pensé : « Oh non ». La première pensée qui m’est venue à l’esprit a été le divorce.

Nous avons eu beaucoup de disputes et de perturbations dans notre mariage. C’était une période très difficile car quand une personne est adepte de Jésus et l’autre non, vous vous heurtez dans tous les domaines de la vie. Comment allez-vous élever vos enfants ? Allez-vous les élever à l’église ou non ? Qu’allez-vous faire le week-end ? Allez-vous aller à l’église ou allez-vous sortir boire tard le samedi soir et faire la grasse matinée le dimanche matin avec la gueule de bois ? Je me souviens d’une fois où ma femme voulait donner de l’argent à l’église. Je me suis dit : « Tu as perdu la tête. » En fait, je lui ai dit : « Écoute – pourquoi ne vas-tu pas dans la salle de bain et ne jette pas cet argent dans les toilettes parce que cela aurait le même effet. »

C’est une situation très difficile lorsque votre conjoint n’est pas croyant et je pense que le meilleur conseil est de construire sur trois relations :

La première relation est votre relation avec Dieu.

Votre conjoint va probablement vous décourager d’aller à l’église. Ils ne vont pas vouloir que vous priiez et ainsi de suite, mais vous devez trouver un moyen de continuer à grandir spirituellement parce que Dieu va changer votre vie d’une manière qu’en fin de compte votre conjoint va probablement trouver gagnante et attirante. Dans le cas de ma femme, elle faisait une étude biblique à la maison quand j’étais au travail.

La deuxième relation à construire est avec un mentor.

Quelqu’un du même sexe qui est un chrétien plus mature qui peut vous encadrer dans votre croissance spirituelle. Leslie avait besoin d’aide parce que je la décourageais d’aller aux services du week-end et elle avait donc besoin de quelqu’un pour la guider, poser des questions, prier pour elle, l’encourager, et c’est ce qu’a fait son amie Linda.

Puis la troisième relation sur laquelle il faut s’appuyer est votre relation avec votre conjoint.

Vous avez épousé cette personne pour une raison. Vous l’aimez et vous avez probablement beaucoup de points communs et de choses que vous aviez l’habitude de faire ensemble – construisez sur ces points. Ne laissez pas cette situation devenir un obstacle qui vous sépare. Tendez la main à votre conjoint et exploitez les choses que vous avez en commun. Vous devez maintenir ces liens étroits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top